La méditation Gassho

Gassho signifie presser les mains ensemble, c'est-à-dire : « mains jointes ». C'est un geste de respect et d'humilité. Nous plaçons les mains jointes entre les pectoraux, pouces contre le sternum. Respirez lentement, calmez l'esprit et intériorisez-vous. Le Gassho ne nécessite pas d'avoir des connaissances particulières en méditation, cette technique peut être pratiquée seule ou en groupe à tout moment de la journée bien que tôt le matin ou tard le soir soient des moments plus calmes et dons plus propice à cette technique. Mikao Usui avait l'habitude de la pratiquer avant toute réunion.

1. S’asseoir confortablement sur une chaise ou sur le sol en lotus ou demi-lotus de façon à avoir le dos bien droit sans tensions (au besoin, s'appuyer sur un mur). Il est possible aussi de faire cette méditation, couché. Traditionnellement dans la culture japonaise, cet exercice se fait en Seiza « s’asseoir correctement » c'est-à-dire à genoux, les fesses entre les talons, les pieds en V, le dos du pied contre le sol avec les gros orteils croisés.

2. Fermer les yeux tout le temps de l'exercice afin de conserver l'énergie en soi

3. Inspirer par le nez et expirer par la bouche tout au long de la méditation, profondément, sans chercher à réguler la respiration. La respiration doit être profonde et pour vous aider, vous pouvez poser une main sur le bas ventre pour contrôler que votre respiration est bien profonde. Idéalement, vous devez sentir votre sacrum respirer
Remarque : Le Qi Gong préconise de placer la langue au palais sur l'inspiration et de la remettre en place à l'expiration afin de favoriser la circulation énergétique dans le corps et dans l'esprit.

4. Placer les mains jointes au niveau du cœur, pouces sur le sternum. M. Ogawa suggérait de tenir ses mains à la hauteur adéquate afin que lorsque vous expirez par le nez, ce souffle caresse le bout de vos doigts.

5. Concentrez votre attention sur le point où les majeurs se touchent et oubliez le reste.

6. Restez dans cette posture 20 à 30 minutes. Si les bras deviennent lourds, descendez légèrement les bras, il ne faut pas de tension dans le corps.

Ne pas chassez les pensées qui surviennent mais restez observateur sans y participer et revenez à la conscience du point de contact avec les majeurs. Le but de la méditation Gassho est d'augmenter l'énergie et de le placer dans un état d'esprit méditatif. Bien sûr, c'est à pratiquer tous les jours pour des effets constants …